Comment aider son enfant à réussir

Quand on laisse un enfant exprimer ses frustrations, il peut continuer à apprendre en cherchant de nouvelles stratégies pour arriver à son objectif. Parents et éducateurs peuvent l’encourager, mais sans avoir recours aux récompenses. Selon nous, les mots que l’on peut dire doivent respecter son envie innée d’apprendre pour lui même, et pas pour faire plaisir à papa, à maman, à la nounou ou à l’institutrice. Voici quelques exemples d’encouragements à persévérer :

 

* Je trouve ça fantastique, (épatant, exceptionnel, formidable) et toi ?
* Tu y es presque !
* Je n’ai aucun doute, tu vas y arriver
* Tu es sur le point de réussir
* Tu es sur la bonne voie, non ?.
* Tu travailles vraiment fort aujourd’hui !
* Je vois que tu réussis admirablement
* J’ai l’impression que tu apprends vite
* C’est exactement comme je l’attendais
* C’est mieux que ce que j’aurai pu faire
* J’apprécie ton travail, ton imagination, ta participation…
* Je suis très fière de toi !
* T’apprendre à faire….. me rends heureux
* Je vois vraiment tes progrès
* Je suis épatée
* J’aime vraiment ton dessin !
* J’apprécie tes efforts
* Je suis ravie de te voir travailler ainsi
* J’apprécie tes efforts
* Je suis très contente de t’avoir comme élève, enfant…
* Tu dois être fière de toi, non?
* C’est vraiment agréable d’enseigner à un élève comme toi
* Je savais que tu y arriverais
* Je suis ravie de te voir travailler ainsi

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *